L'oratoire carolingien de Germigny-les-Prés

Publié le par Mme STAUNER

L'UNE DES PLUS ANCIENNES EGLISES DE FRANCE :
GERMIGNY-LES-PRES (à proximité d’Orléans)

 

L’église de la Sainte-Trinité de Germigny-les-Prés est l’un des rares exemples du style carolingien. Elle a été bâtie par Théodulphe, évêque d’Orléans, au IXe siècle. Elle est construite selon un plan en forme de croix grecque imité de l’oratoire du palais impérial d’Aix-la-Chapelle.

 

Elle a été consacrée le 3 janvier 806 sous le vocable de « Sainte Geneviève et Saint Germain ». Un concile s’y tient en 843. Elle est incendiée avant 854. Elle devient prieuré en 1067 puis église paroissiale au XIIIe siècle. Une nef est construite au XVe-XVIe siècle après la destruction de l’abside occidentale, puis rallongée au XIXe siècle. Elle est classée Monument historique en 1840 et restaurée à partir de 1868.


 

L’abside et le transept (parties les plus anciennes de l'église)

 

 

 La tour-lanterne et le transept

 

 

Intérieur de la nef

 

 

Croisée du transept et vue sur l’intérieur de la tour-lanterne


 

 

Les arcs de la partie la plus ancienne sont dits « wisigothiques » ou « outrepassés » (la courbure est supérieure à celle de l’arc en plein cintre). La coupole couronne une tour-lanterne possédant deux niveaux d’ouvertures : quatre séries de trois arcatures en dessous de fenêtres garnies de carreaux d’albâtre pour tamiser la lumière. La mosaïque de l’abside se situe au dessus d’une série d’arcatures aveugles dont l’intérieur était décoré de mosaïques dont on voit encore les traces.


 

Sculptures de l’embrasure d’une fenêtre (après rénovation)

  

 

Mosaïque de la voûte du chœur représentant deux anges entourant l’Arche d’Alliance (on aperçoit la main de Dieu qui sort des nuages, l’arche est le coffre avec les brancards), inspirée des mosaïques de la basilique Saint-Vital de Ravenne. Recouverte au moment de la Révolution, elle a été redécouverte au milieu du XIXe siècle.

 

Piéta en bois sculpté (école bourguignonne, XVe siècle)

Publié dans Visites en images...

Commenter cet article