L’EUROPE SELON PAUL VALERY

Publié le par Mme STAUNER

« Eh bien, je considérerai comme européens tous les peuples qui ont subi au cours de l’histoire les trois influences que je vais dire.

La première est celle de Rome. Partout où l’Empire romain a dominé, et partout où sa puissance s’est faite sentir, partout où la majesté des institutions et des lois a été reconnue.  Rome est le modèle éternel de la puissance organisée et stable.

Vint ensuite le christianisme. Vous savez comme il s’est peu à peu répandu dans l’espace même de la conquête romaine. […]

Toutefois, nous ne sommes pas encore des Européens accomplis. Nous devons à la Grèce […] une méthode de penser qui tend à rapporter toutes choses à l’homme. Partout où les noms de César, et de Virgile, partout où les noms de Moïse et de saint Paul, partout où les noms d’Aristote, de Platon et d’Euclide ont eu une signification, là est l’Europe ».

 

Paul Valéry, Cahiers,
 coll. La Pléiade, Gallimard

 

Publié dans 4e

Commenter cet article